Ce site est financé par la CGT Thales cliquez ici pour en savoir plus
Logo cgt/Thales

Pourquoi ce site ?

Pour mieux comprendre les Accords

Parce que s’informer est essentiel.
L’accord sur les dispositions sociales signé en 2006, modifié et complété depuis par 10 avenants, est le résultat d’une volonté commune d’harmoniser des droits très disparates car issus de sociétés aux origines diverses. Vous venez d'accéder à ce site original et unique que nous avons appelé THADIS (THAles DISpositions sociales). Nous l'avons créé de toute pièce pour les salariés du Groupe. Il va vous permettre de connaitre vos droits de façon plus simple.

Une navigation orientée par thème

Beaucoup d’acquis ne profitent pas aux salariés du Groupe par simple méconnaissance, ou parce qu’ils sont souvent perçus comme dur à aborder pour des non-initiés. Nous avons mis en place une approche par mots clés et par thématiques, orientée sur la recherche, pour plus de clarté.
De plus, courant 2014, nous avons inversé l’ordre chronologique des articles modifiés par avenants, afin d’avoir directement vos droits actuels et l’éclairage CGT.

Actualité

  • Congés de paternité

    La loi du 14 décembre 2020 a modifié la durée du congés de paternité. Celui-ci est passé de 11 jours (ou 18 jours pour des naissances multiples) à 25 jours (ou 32 jours pour des naissances multiples). Une négociation est en cours actuellement au niveau du Groupe concernant notre accord sur les dispositions sociales applicables […]

  • L’avenant N°15 supprime le chapitre VII – Prévoyance de l’accord des Dispositions sociales.

    La Prévoyance fait l’objet maintenant d’un accord distinct de cet accord Groupe sur les dispositions sociales. Les frais de santé santé et les décès, invalidité et incapacité font l’objet de l’accord signé le 20/12/19 La prévoyance santé est complétée par un accord de surcomplémentaire santé signé le 20/12/19 La dépendance fait l’objet de l’accord signé […]

MALAKOFF HUMANIS

Depuis le 1 er Janvier 2019, les deux groupes Humanis et Malakoff Médéric ne font plus qu'un