Ce site est financé par la CGT Thales cliquez ici pour en savoir plus
Logo cgt/Thales

Pourquoi ce site ?

Pour mieux comprendre les Accords

Parce que s’informer est essentiel.
L’accord sur les dispositions sociales signé en 2006, modifié et complété depuis par 10 avenants, est le résultat d’une volonté commune d’harmoniser des droits très disparates car issus de sociétés aux origines diverses. Vous venez d'accéder à ce site original et unique que nous avons appelé THADIS (THAles DISpositions sociales). Nous l'avons créé de toute pièce pour les salariés du Groupe. Il va vous permettre de connaitre vos droits de façon plus simple.

Une navigation orientée par thème

Beaucoup d’acquis ne profitent pas aux salariés du Groupe par simple méconnaissance, ou parce qu’ils sont souvent perçus comme dur à aborder pour des non-initiés. Nous avons mis en place une approche par mots clés et par thématiques, orientée sur la recherche, pour plus de clarté.
De plus, courant 2014, nous avons inversé l’ordre chronologique des articles modifiés par avenants, afin d’avoir directement vos droits actuels et l’éclairage CGT.

Actualité

  • Modification de notre contrat de santé au 1er janvier 2016

    La loi de sécurisation de l’emploi(1) impose des modifications importantes de notre contrat frais de santé portant sur le montant des remboursements d’optiques et de consultation de médecin et sur nos cotisations. A Thales, le contrat actuel est responsable et solidaire, ancienne formule de 2004. Son adaptation au nouveau contrat solidaire et responsable devra être […]

  • Avenant n°9 – Dispense de cotisation soin de santé HUMANIS

    Avenant signé le 07/07/2014 Sous conditions, certains salariés peuvent être dispensés de la cotisation soin de santé obligatoire. Cela concerne essentiellement les salariés dont le conjoint bénéficie déjà d’une couverture soin de santé obligatoire et familiale. Il faut en faire la demande auprès de votre Direction. voir Article 22

MALAKOFF MEDERIC HUMANIS

Depuis le 1 er Janvier 2019, les deux groupes Humanis et Malakoff Médéric ne font plus qu'un