Ce site est financé par la CGT Thales cliquez ici pour en savoir plus
Logo cgt/Thales

Ancienneté

Article 3

Prime d'ancienneté

Conformément aux dispositions de la convention collective de la Métallurgie de la Région Parisienne, la prime d’ancienneté s’ajoute au salaire réel du salarié mensuel et est calculée en fonction du salaire minimum hiérarchique conventionnel de l’emploi occupé, aux taux respectifs de 3% après 3 ans d’ancienneté, auquel il est ajouté 1% supplémentaire par année d’ancienneté supplémentaire, dans la limite de 15% après 15 ans d’ancienneté.

Ancienneté 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 et +
Taux 3 % 4 % 5 % 6 % 7 % 8 % 9 % 10 % 11 % 12 % 13 % 14 % 15 %

La CGT Thales vous éclaire

« Cet article reprend simplement la convention collective. Nous pensons qu’il est à améliorer en appliquant les pourcentages sur le salaire de base des intéressés qui est bien supérieur au mini hiérarchique.

Un exemple concret, un salarié, de 15 ans d’ancienneté, niveau V1 avec un salaire de base de 2 517 €. Sa prime d’ancienneté actuelle est de 223 €. Si le calcul se faisait comme nous le demandons, sur son salaire de base, sa prime d’ancienneté serait de 378 €. En un an, la perte s’élève à 215 € ! »

Les salariés des sociétés Thales DIS France, Thales DIS Design Services et Trusted Labs embauchés à compter du 1er juin 2022 se voient appliquer les dispositions communes à l’ensemble des sociétés du groupe Thales.

Par exception, l’assiette de la prime d’ancienneté des salariés « Mensuels » embauchés au sein des sociétés Thales DIS France, Thales DIS Design Services et Trusted Labs, avant le 1er juin 2022 demeure le salaire brut de base mensuel du salarié. Ce dispositif dérogatoire cesse de recevoir application en cas de mobilité au sein du Groupe des salariés concernés.

Ancienneté

Rechercher votre contact

Trouvez directement le contact qui vous concerne du délégués CGT THALES grâce au menu déroulant ci-dessous.